Éliminer les kilos en trop avec le régime anti-cholestérol

Le régime alimentaire suffit souvent à éliminer les kilos superflus. Le choix d’un régime minceur n’est pas ainsi quelque chose d’anodin. Si vous envisagez de perdre vos kilos en trop à l’aide d’un régime alimentaire, il faut qu’il soit adapté aux besoins de votre organisme. Dans le cas où vous faites de l’hypercholestérolémie, le régime anti-cholestérol est fait pour vous.

Le cholestérol : définition

Les scientifiques admettent que le cholestérol désigne un corps lipidique secrété par le foie. Le cholestérol provient aussi de notre alimentation quotidienne. 1/3 de cholestérol présent dans l’organisme émane de ce que nous mangeons tous les jours.

Ce corps gras joue un rôle dans la sécrétion des hormones et de la bile. Et aussi dans la fabrication et le renforcement des membranes cellulaires. En quelque sorte, le cholestérol est un acteur principal de l’organisme.

Combattre l’hypercholestérolémie : pourquoi ?

Certes, le cholestérol revêt de l’importance dans le cadre du fonctionnement de l’organisme et du renforcement de l’immunité. Pourtant, si vous en consommez en quantité excessive, vous frôlez le pire, que ce soit au niveau de la santé et au niveau de votre poids.

L’hypercholestérolémie fait l’objet d’une hypertension artérielle, d’une maladie cardiaque et d’un accident vasculaire cérébral. Consommé en excès, le cholestérol se stocke dans les vaisseaux sanguins et compromet le fonctionnement des artères. Par conséquent, il forme des graisses sous la peau et au niveau du ventre. D’où la nécessité d’adopter le régime anti-cholestérol.

Le régime anti-cholestérol : caractéristiques et principes

Comme son nom l’évoque, le régime anti-cholestérol se caractérise par une alimentation hypocholestérolémiante. Le principe du régime repose sur l’éviction de certains réflexes susceptibles de faire hausser le niveau de cholestérol sanguin.

Ce programme diététique perte de poids prône le fait de mettre en pratique des hygiènes de vie particulières. Plus important encore, le régime anti-cholestérol requiert d’éviter toutes nourritures riches en cholestérol. Et aussi toutes nourritures susceptibles de stimuler le foie pour secréter du cholestérol.

Le régime hypocholestérolémiant en pratique

En pratique, le régime anti-cholestérol nécessite de manger non seulement des aliments ayant un niveau de cholestérol élevé, mais aussi des aliments riches en antioxydants.

Les rois des antioxydants

Pour faire le plein d’antioxydants, il vous faut manger surtout :

  • Du cacao ;
  • Du clou de girofle ;
  • Du gingembre ;
  • Des noix ;
  • Des noisettes ;
  • Des baies de Goji.

Le café et le thé figurent parmi les boissons minceur les plus riches en antioxydants. Hormis les antioxydants, les fibres alimentaires revêtent aussi de l’importance dans le cadre d’un régime anti-cholestérol.

Les aliments truffés de fibres

Les légumes suivants sont les plus riches en fibres alimentaires :

  • L’artichaut ;
  • L’épinard ;
  • La blette ;
  • Les haricots verts ;
  • Le brocoli ;
  • Le chou-fleur.

Certains fruits aussi renferment beaucoup de fibres, à savoir :

  • Les groseilles ;
  • Les framboises ;
  • Les fraises ;
  • Les figues fraîches ;
  • La banane.

Hormis les fruits et légumes, les légumineuses et les céréales figurent parmi les nourritures dotées de beaucoup de fibres :

  • Les pois chiches ;
  • Les amandes ;
  • Le riz complet ;
  • Le seigle ;
  • L’orge ;
  • L’avoine ;
  • Les lentilles ;
  • Le germe de blé ;
  • Les fèves sèches ;
  • Les haricots blancs.

Consommer des bons lipides avec le régime anti-cholestérol

Certes, l’excès de cholestérol permet aux mauvaises graisses de se faire de place sous la peau ou dans le ventre. Pourtant, les bons lipides quant à eux, vous en avez toujours besoin, car ils sont aussi essentiels au bon fonctionnement de votre organisme. Dans le cadre d’un régime anti-cholestérol, vous avez ainsi à faire le plein d’acides gras insaturés, c’est-à-dire les bonnes graisses. Ils se trouvent surtout dans les poissons tels que le maquereau, le thon et la sardine, et aussi dans le beurre d’arachide, les graines de lin, l’avocat, le beurre de cacahuètes et les huiles essentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *